Étudiants : montez votre entreprise

Si autrefois, on s’appropriait un petit job dans la restauration dans les grandes chaines de supermarché ou comme Petsitter afin de subvenir à ses besoins d’étudiants, aujourd’hui le Web nous ouvre bien des portes pour arrondir ses fins de mois et pourquoi pas créer son entreprise : gagner de l’argent grâce à une chaine Youtube, devenir influenceur en créant un blog ou encore développer sa propre application et vendre ses créations sur une boutique en ligne… Voici bien des idées qui vous permettront de vous mettre à votre compte alors que vous étudiez toujours. Par ailleurs le statut d’étudiant offre bien des avantages, que ce soit dans l’accompagnement ou le financement de votre projet à réaliser.

Développez votre projet pendant vos études

 

Le plus simple est de développer un projet qui soit cohérent avec votre filière (soutenu par un professeur ou une entreprise par exemple) puis de développer un Businessplan qui tient la route et saura convaincre vos futurs fournisseurs, clients et banquiers. L’idéal lorsque l’on souhaite créer son entreprise pendant ses études, c’est que l’on bénéficie généralement d’une aide financière très profitable pour développer ce genre de projet. L’ACCRE vous donne la possibilité d’être exonéré de charges sociales de un à deux ans, le temps que votre affaire se développe. Elle vous permet également de réaliser un prêt sans intérêt à rembourser dans un temps imparti. Par contre, mieux vaut s’y mettre tôt car cette aide n’est accordée qu’entre 18 et 25 ans. Si vous avez une idée de génie de start-up ou de développement d’application mobile par exemple, vous pouvez également tenter de trouver un incubateur ou de passer par la solution du financement participatif.

Ces jeunes créatifs qui ont fait le buzz avec leurs applications

 

La tendance du moment : la création d’applications mobiles qui répondent généralement à des besoins bien particuliers. Cet article de 1&1 vous explique d’ailleurs comment procéder étape par étape, si ce concept trendy vous attire.

Voici trois étudiants et jeunes actifs qui l’ont bien compris : ils sont partis d’une bonne idée qu’ils ont mis ensuite « en application ». Le jeune Compiégnois Titouan Galopin par exemple crée l’application Compibus qui permet de connaitre les horaires des bus à Compiègne, initiative très bien accueillie par la ville. L’Américaine Natalie Hampton, autrefois harcelée à l’école, invente de son côté l’application « Sit with us » qui permet aux élèves qui mangent habituellement seuls de se retrouver sur une même table. Dans un autre genre plus loufoque, le jeune graphiste lambersartois Bertrand Arnould crée PlOuf, l’application qui reproduit des bruits quotidiens dans le but de cacher les bruits peu commodes provenant des toilettes.

A vous de trouver l’idée qui fera de vous un étudiant entrepreneur !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *