Définition Jobbing : Le jobbing, c’est quoi ?

Venu des Etats-Unis, le phénomène du jobbing envahit le monde de l'emploi et des services. Quel est son principe ? Petite définition par Jemepropose leader français avec 40.000 annonces.

Le jobbing (on pourra voir aussi jobing avec un seul "b") déferle sur l'Europe et la France. Son principe : mettre en relation des particuliers qui ont besoin d'un service et d'autres, qui possèdent les compétences requises ou le temps pour le réaliser. En bref, le jobbing est le terme à la mode pour définir les petites annonces de services.

En ces temps difficile de chômage, le jobbing est devenu la solution pour arrondir ses fins de mois, ne pas rester inactif avant de retrouver un emploi ou encore, dégoter un job étudiant. Cela permet également de trouver un artisan ou un service moins cher et de gagner du temps.

Le jobbing

Que ce soit pour poser du carrelage, faire garder un animal, réserver un restaurant, monter un meuble, faire du ménage ou aller chercher un colis… tout est possible.

Quelques sites aujourd'hui proposent du jobbing, avec malheureusement souvent peu d'annonces. Par ailleurs, la plupart de ces sites de jobbing se rémunèrent en prélèvant une commission sur le montant de la transaction suite à la mise en relation entre celui qui propose et celui qui recherche un service.

Pour être sûr que tout le monde ait bien suivi, Jemepropose.com, qui ne se contente pas de faire seulement du jobbing, ne prélève aucune commission que ce soit sur la mise en relation ou sur la transaction.

 

Venez voir nos annonces ou déposer la vôtre

Partagez cet article !

1 commentaire sur “Définition Jobbing : Le jobbing, c’est quoi ?

  1. bonjour, je voulais réagir à votre post car en effet le service entre particulier se développe de plus en plus, reflet de notre société. Par contre, beaucoup de ces petits boulots ou "jobs" sont soumis à une réglementation très stricte que la majorité d'entre nous ignore. Comme vous l'expliquer sur votre blog, pour proposer ce genre de service il faut soit se faire payer en cesu, soit être indépendant. Il est malheureusement impossible de contrôler que toutes les annonces soient effectivement "en règle".
    J'aimerais également prendre pour exemple la garde d'animaux que vous citiez dans votre post : en France pour exercer toute activité lucrative lié au soin et à la garde des animaux de compagnie, l'exercant doit être titulaire du certificat de capacité pour l'espèce animale dont il a la garde, certificat délivré par la DDPP de la préfecure dont il dépend. De plus, Ce certificat de capacité doit être rattaché au N°de siren de l'entreprise pour laquelle il fait effet.
    Je comprend que la conjucture actuelle pousse de plus en plus de particulier à chercher ce genre de complément mais attention aux dérapages. et aux contrôles….  
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>