Devenir auto-entrepreneur / micro-entrepreneur : toutes les étapes

Fin 2015, la barre du million d’auto-entrepreneurs a été franchie. Ou plutôt de micro-entrepreneurs. En effet, depuis le 1er janvier 2016, la dénomination a changé car tous sont soumis au régime unique et simplifié de la micro-entreprise. Comment créer sa structure ? Quels sont les avantages de ce régime ? Suivez le guide pour ne rien oublier.

Mis en place en 2009, le régime d’auto-entrepreneur (désormais micro-entrepreneur) a été créé pour simplifier les formalités de création d’entreprise ainsi que le mode de paiement des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. Voici les grands principes en vigueur au 1er janvier 2016.

[Réactualisation 2016 – Ce qui change :
– L’auto entrepreneur devient « micro entrepreneur »
– Les taux du régime micro social augmentent légèrement
– L’immatriculation au RCS et/ou au répertoire des métiers est obligatoire
– Le stage de préparation à l’installation (SPI) est obligatoire pour les artisans
– Les commerçants et artisans sont assujettis à la taxe pour frais de CCI ou de CMA
– Les déclarations de CA et le paiement des cotisations sociales doivent être effectués en ligne au delà d’un certain plafond
– Les taux de cotisations au régime micro-social ont diminué
– La cotisation foncière des entreprises (CFE) est due par tous les auto-entrepreneurs (micro-entrepreneurs)
– Un compte bancaire doit être dédié à l’activité professionnelle
– Les prestations maladie maternité sont réduites en cas de revenus très faibles
– Le droit à la formation professionnelle est conditionné au versement d’une contribution
– Les références du contrat d’assurance professionnelle doivent être précisées sur les devis et factures]

Au sommaire :

1-Devenir auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) : les 3 étapes

2-Le choix de l’activité, l’importance du business plan

3-Qui peut devenir auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) ?

4-Tout ce qu’il faut savoir sur la fiscalité de l’auto-entreprise

5-Comment facturer ses services ?

6-Comptabilité de l’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) : les bons plans

7-Les aides pour les chômeurs

8-Accroître votre notoriété et votre clientèle

 


Devenir auto-entrepreneur / micro-entrepreneur : les 3 étapes

Devenir auto-entrepreneur, ce n’est pas compliqué, cela se passe en 3 étapes :

1) Vous adhérez gratuitement au régime via un formulaire en ligne sur le portail officiel des auto-entrepreneurs. Ou sinon, vous vous adressez à un Centre des formalités des entreprises (CFE) en fonction de votre activité :

Vous recevrez ensuite votre numéro de SIRET qui permet d’immatriculer votre entreprise.

2) Vous inscrivez l’entreprise sur le site des auto-entrepreneurs muni de votre numéro de SIRET, afin de pouvoir déclarer votre chiffre d’affaires et payer vos cotisations.

3) Enfin, vous déclarez votre chiffre d’affaires et payez vos cotisations chaque trimestre ou chaque mois, via votre espace personnel.

A savoir : vous pouvez domicilier votre activité à l’adresse de votre domicile personnel sous réserve de souscrire une assurance professionnelle. Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger le guide de l’auto-entrepreneur

l'auto-entrepreneur logo

Haut de page ^


Le choix de l’activité : l’importance du business plan

Avant de se lancer dans entrepreneuriat, avez-vous bien réfléchi à votre projet ? Car pour que votre affaire vous rapporte, il vous faut des clients. Et pour avoir des clients, vos produits ou vos services doivent répondre à un besoin.

Pour prendre du recul sur votre projet, rien de mieux que la rédaction d’un business plan. Si le mot peut être intimidant, dans les faits ce n’est pas si compliqué. Il s’agit de coucher sur le papier quatre points indispensables à connaître :

  • Le positionnement concurrentiel de votre activité : qui sont vos concurrents ? Qu’apportez-vous de plus ?
  • Le budget prévisionnel,
  • La description du besoin auquel vous répondez avec vos produits ou services,
  • Un planning d’action.

Rédigez-le de façon simple et synthétique. Cela vous permettra de vous poser les bonnes questions et de vous rendre compte si le projet est pertinent par rapport à la demande et la concurrence.

De plus, ça vous fera une base pour aller voir des investisseurs si besoin.

Haut de page ^


Qui peut devenir auto-entrepreneur / micro-entrepreneur ?

Pratiquement tout le monde peut choisir de devenir auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) : que vous soyez salarié, fonctionnaire, demandeur d’emploi, professionnel libéral, étudiant ou même en congé parental !

L’auto-entreprise peut alors être votre activité principale ou bien secondaire en cumul avec une pension de retraite ou une activité salarié.

Haut de page ^


Tout ce qu’il faut savoir sur la fiscalité du régime auto-entrepreneur

Un régime fiscal particulier : le micro-entrepreneur

L’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) dépend du régime fiscal de la micro-entreprise, c’est-à-dire qu’il ne facture ni ne récupère la TVA et qu’il bénéficie d’un abattement forfaitaire lors du calcul du résultat. Pour en bénéficier, il faut que le chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain plafond :

  • 82.200 euros pour les activités d’achat/revente,
  • 32.900 euros pour les prestations de service et les professions libérales.

Attention : ces seuils sont modifiés chaque année en fonction du barème de l’impôt sur le revenu.

Pour déclarer votre chiffre d’affaires, vos recettes et vos plus ou moins values de l’année, il vous suffit de remplir une déclaration complémentaire de revenus. N’oubliez pas d’y mettre votre numéro de SIRET.

auto-entrepreneur régime fiscal

Le régime micro-entrepreneur simplifié

Chaque mois ou par trimestre, vous devez déclarer votre chiffre d’affaires (CA) et vous acquitter du paiement des cotisations sociales, montant calculé en proportion du CA.

En bref, si votre CA est nul, il n’y a aucun prélèvement.

Le micro-entrepreneur bénéficie d’une option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu à condition que le revenu global du foyer fiscal ne dépasse pas un certain plafond (à savoir 26.764 euros pour une part de quotient familial en 2014, 53.528 euros pour un couple ou encore 80.292 euros pour un couple avec deux enfants).

 A noter : la déclaration du chiffre d’affaires, même nul, demeure obligatoire.

Haut de page ^


Comment facturer ses services ?

Pour vendre vos biens ou services, vous allez devoir facturer. Mais voilà, comment rédiger une facture en auto-entreprise (micro-entreprise) ?

1)Numéroter les factures chronologiquement

Chacune des factures que vous allez éditer doit comporter un numéro et votre numérotation doit se suivre sans exception.

Le mieux ? Etablir une numérotation avec l’année de facturation en premier. Par exemple : 2013-1, 2013-2, 2013-3… Pour ceux qui pensent générer de nombreuses factures par mois peuvent introduire le mois : 2013-01-1, 2013-01-2…

Pourquoi c’est important ? En cas de contrôle, si l’administration constate un trou dans votre facturation, vous serez exposé à des sanctions. Aussi, si jamais vous vous êtes trompé dans une facture, pas de panique : il suffit de rédiger une facture inverse (ou avoir) avec un montant négatif pour l’annuler.

2)Les mentions légales obligatoires

Une facture doit comporter toute une série de mention légales obligatoires. Leur absence peut entraîner des sanctions et des amendes…

  • Identité et identification du vendeur : votre nom, adresse, votre numéro de SIRET / SIREN et la mention  « dispensé d’immatriculation au registre du commerce des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers (RM) ». Si jamais vous êtes immatriculé, indiquez « RCS votre ville » ou « RM votre ville« .
  • Numéro de facture et date d’émission : la facture doit être datée en principe du jour de la vente du produit ou du service.
  • Identité de l’acheteur : nom, coordonnées.
  • Les produits ou service achetés : ils doivent être chacun sur une ligne avec la quantitié, le prix unitaire, la référence, le prix total. S’il y a des rabais et des réductions, vous devez aussi l’indiquer.
  • Le prix total à payer
  • La mention de la franchise de la TVA : comme vos prestations ou vos ventes seront obligatoirement hors taxe, la mention « TVA non-applicable – article 293 B du CGI » doit apparaître sur toutes vos factures.
  • Si vous êtes membre d’un centre gestion agréé, vous devez mettre la mention « Membre d’une association agréée, le règlement des honoraires par chèque est accepté. » Ansi, si vous obtenez un agrément « service à la personne délivré par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Directe), vous pouvez même être réglé en Chèque Emploi Service Universel préfinancé.
  • La date de livraison si elle est différente de la date de paiement
  • La date de limite de paiement, pénalité retard  : vous devez préciser la date de limite de paiement et indiquer le taux des pénalités de retard que vous appliquez.
  • Conditions d’escompte : indiquez le taux que vous proposez en cas de paiement anticipé. Sinon, vous devez mettre la mention « pas d’escompte pour règlement anticipé ».

Vous devez imprimer cette facture en 2 exemplaires au minimum : vous en conservez un bien précieusement et l’autre doit être remis au client.

L’astuce qui simplifie la vie : Ciel propose une solution logicielle gratuite pour les auto-entrepreneur afin de gérer la facturation, mais aussi la comptabilité, en toute simplicité.

Haut de page ^


Comptabilité de l’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) : les bons plans

La comptabilité soumise à l’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) est nettement allégée par rapport à une entreprise classique. En effet, vous devez juste tenir à jour un livre de recette pour chaque année avec :

  • Les montants et origines des recettes,
  • Les modes de règlements (espèces, chèques…),
  • Les références des pièces justificatives (notes de frais, factures…),

Vous devez, bien entendu, conserver toutes les pièces justificatives bien précieusement.

Haut de page ^


Les aides pour les chômeurs

Vous êtes au chômage et vous souhaitez vous lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat ? Sachez qu’il existe des aides spécifiques de Pôle Emploi pour vous aider dans votre projet :

  • L’ARCE ou Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise vous offre la possibilité de toucher la moitié de vos allocations chômage brutes en capital pour lancer votre entreprise.
  • L’ARE ou Aide au Retour à l’Emploi vous permet de continuer à percevoir une partie de vos allocations chômage en complément de votre revenu d’auto-entrepreneur.
  • l’ACCRE ou Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise qui, sous réserve d’être éligible à ses conditions, vous exonère des charges sociales pendant un an.
  • Si jamais vous touchez le RSA, vous continuez à toucher le même montant pendant les 3 premiers mois de la création de votre entreprise. Il sera ensuite recalculé chaque mois, en fonction de vos nouveaux revenus.

Attention cependant, en tant qu’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur), vous ne cotisez pas à l’assurance chômage et vous ne pouvez donc pas prolonger vos droits.

Haut de page ^


Accroître votre notoriété et votre clientèle

Comment faire son trou et accroître sa notoriété ? De nos jours, une présence sur le Web est indispensable. Jemepropose vous permet de déposer une annonce dans près de 200 catégorie afin de promouvoir votre entreprise. L’avantage ? Avec la géolocalisation, les personnes qui cherchent le service que vous proposez près de chez vous, vous trouveront très facilement.

C’est un moyen simple et facile pour développer son entreprise et élargir sa clientèle.

 

Vous avez choisi le régime d’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) ? 

Parlez-nous de votre expérience en commentaire !

 

Partagez cet article !

53 commentaires sur “Devenir auto-entrepreneur / micro-entrepreneur : toutes les étapes

  1. Bonjour,

    Question: Peut on acheter une autoentreprise à plusieurs?

    Quelle type de contrat faut il faire pour préserver les droits de chacun?

    Cordialement,

    M. Horn

  2. Bonjour,

     

    Le statut d’auto-entrepreuneur est lié à la personne qui exerce l’autoentrepreunariat.

    Si votre objectif est de partager une activité avec plusieurs personnes il est nécessaire de passer sous un statut d’entreprise type SARL ou SAS car l’auto-entrepreneur ne se « partage » pas.

  3. Bonjour, je souhaiterais savoir si une autre personne peut travailler dans l'entreprise

    Merci

    Cordialement

  4. Bonjour,

     

    Rien ne vous empêche de la faire, même si à la base le statut d’auto-entrepreuneur est destiné aux personnes seules. Dès que vous commencez à embaucher cela sous-entend que votre activité grossit et le statut de société EURL, SARL ou SAS peut être le plus adapté.

  5. bonjour, je suis intermittente du spectacle , danseuse choregraphe et je suis prof de danse et de fitness. Je souhaite conserver mon statut d'intermittent mais facturer des heures de cours la semaine. Ai je le droit d’etre autoentrepreneur en plus ? quelles sont less règles pour ne pas perdre mon statut d'intermittent du spectacle. Merci

  6. Bonjour,

     

     A priori le statut d’auto-entrepreuneur peut s’appliquer à tous les cas. Ceci dit votre cas est particulier, nous vous conseillons de poser la question à l’Ursaff.

  7. bonjour, 

    actuellement en situation de chômage je me pose la question : "pourquoi ne pas être mon propre gestionnaire dans le service à la personne" j'ai en effet acquis une certaine qualification dans ce domaine pour y avoir exercée dans un premier temps en structure "maison de retraite" et "résidence pour adultes en situation d'handicap" et de particulier à particulier.

    j'ai passé le titre d' A D V F" en 2012 que j'ai obtenu, ce titre comprenait 3 modules : personnes agées, entretien maison, enfance, plus sécurité santé.

    J' aurais aimé connaître la marche à suivre pour avoir une complète autonomie, danq  le contexte "autoentrepreneur" pour mener à bien mon projet "d'assistante de vie" auprès de particulier .

    je vous remercie de votre attention

    cordialement

    corinne  

     

     

  8. bonjour! je suis en cours de crèation d'une auto-entreprise , je voudrais savoir si vraiment il me faut un comptable pour gèrer ma comptabilitè ,ou je peux le faire moi mème ?  merci

  9. en réponse à Corinne Picart ;

    j'était dans la meme situation (chomeur, puis j'ai passé le titre ADVF) et aujourd'hui je suis AE dans le service à la personne. mais en étant AE on ne peut pretendre qu'à la simple déclaration pour que les clients puissent bénéficier de  50% sur leurs impots. tout les services ne sont pas permis pour les AE en déclaration simple. http://www.dgcis.gouv.fr/services-a-la-personne/relevant-la-declaration

    le conseil que je pourrais donner , c'est de bien se renseigner avant de se lancer, meme si on dit que l'AE est simple, il faut se renseigner sur le statut en lui meme, et ensuite les obligations facent à l'inspection du travail pour les services a la personne.

    bonne soirée

    Rose-marie

  10. Bonsoir j’ai lu qu’une des conditions pour déclarer son entreprise à son adresse personnelle était d’habiter en rez-de-chaussée est-ce aussi le cas pour une activité en e-commerce? Je n’ai pas les moyens de louer un local pour stocker ma marchandise (vêtements) dois-je tenir compte de cette information? Merci de me tenir informer 🙂

  11. Bonjour,

    Pour une entreprise individuelle :

    Si le logement n’est pas situé au rez-de-chaussé, l’exercice d’une activité est tout de même possible seulement si les conditions suivantes sont respectées :

    – aucune disposition du bail ou du règlement de copropriété ne s’y oppose,

    – il s’agit de la résidence principale du créateur,

    – l’activité est exercée exclusivement par les occupants du logement,

    – l’exercice de l’activité ne conduit pas à recevoir une clientèle ou des marchandises.

    Cordialement,
    Jérémy

  12. Bonjour Jeremy, 

     je me permets de vous poser une petite question car je remarque que vos êtes assez informés sur le statut auto-entrepreneur.

    J'ai une auto-entreprise depuis moins de 2 ans, je n'ai malheureusement fait aucun chiffre d'affaires avec, et j'aimerais savoir si à partir d'une certaine période je devrais payer des impôts même si je ne génère aucun CA .. ? 

    Ensuite j'aimerais avoir votre avis de professionel sur les sites pour auto-entrepreneur tel que le portail auto-entrepreneur Evo-Portail ou encore la Fedae ? 

    Merci encore. 

  13. Bonjour,

    Il y a eu des polémiques concernant votre cas, où certains auto-entrepeneurs devaient payer certaines taxes alors qu’il n’ y avait pas de chiffre d’affaires. en revanche nous ne connaissons pas les cas précis en la matière.

    Je vous conseille de vous rapprocher effectivement d’une des deux fédérations d’autoentrepeuneurs qui dervraient pouvoir vous éclairer sur le sujet.

  14. Bonjour j'aimerais devenir auto entrepreuneuse , j'aimerais savoir quel papier faut t'il pour s'insecrire ? Combien coute les cotisations au RSI Et combien de temps faut t'il pour avoir son immatriculation ?

    Cordialement 

    Jennifer

  15. Bonjour,

    actuellement en congé parental, je souhaiterais ouvrir mon auto entreprise, je lis dans cet article que cela est possible…

    Je travaille environ à 48%, soit un peu moins d'un mi temps, je touche donc le complément de libre choix d'activité de la CAF.

    Si je lance mon auto entreprise, vais je perdre mes droits à la CAF (en sachant qu'au début, je suis bien consciente de ne pas faire de chiffre d'affaires…), vont-ils être évalués par rapport à mon CA, existe t'il un barème ?

    Merci pour vos informations bien utiles!

    Cordialement

     

  16. Bonjour,

    Ma fille vient de monter une activité de commerce de dépôt vente en tant qu'auto-entrepreneur. Ma femme souhaite l'aider de temps en temps et pourrait être amener dans ce cadre à la remplacer sur quelques jours dans la boutique. Est-ce que ma femme a le droit d'intervenir dans l'activité de ma fille  ?

    Si ce n'est pas le cas, peut-elle se mettre en auto-entrepreneur ? A titre indicatif ma femme est conjointe collaboratrice dans mon activité.

    Merci d'avance de votre retour.

    Cordialement

     

     

  17. Bonjour,

    Vous devriez avoir plusieurs possibilités :

    – votre femme peut se mettre autoentrepreneur mais cela paraît assez lourd pour quelques heures

    – votre femme est embauchée (contrat de travail) par votre fille

    – votre propre structure, dans laquelle votre femme travaille facture une prestation à votre fille (si l’objet social le permet).

    Cette dernière solution paraît être la plus simple si vous pouvez la mettre en place

  18. Bonjour,

    Mon époux souhaite se lancer dans le transport de personnes, plus particulièrement il souhaite se lancer dans le VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur).
    On s’est dit qu’il pourrait commencer en tant qu’auto entrepreneur avant d’envisager la création d’une SASU, qui à l’aire plus difficile à mettre en place.

    Seulement, certains interrogations restent sans réponses :
    1. Comment est rémunéré un auto entrepreneur ? doit il se verser des salaires ? dans ce cas, paye t-il des cotisations sociales ?
    2. Comment est – il imposé ? à quelle hauteur ? seulement sur IR ou sur IR et IS ?
    3. Lors de la déclaration des revenus, il s’agit de BIC ou de salaires ?
    4. Combien de temps nous faut il pour que cela soit effectif ?

    Je vous remercie

  19. Bonjour

    Je suis étudiante et je viens de commencer de donner des cours de soutien et je voulais savoir en tant que auto entrepreneuse dans quelle catégorie dois-je être? J’hésite entre « service divers » et « professeur et formateur indépendant ». Laquelle serait plus appropriée? Merci de votre aide.

    Merci de votre réponse

    Cordialement Sonia

  20. Bonjour,

    Je debute dans le petsitting et voudrais passer en auto entrepreneuse mais ce serait pour arrondir mes fins de moi car j’ai un travail a cote.
    Que me conseillez vous ? Comment dois je proceder par rapport au business plan ?
    J’avoue ne pas savoir par ou commencer….
    Un peu aide serait ideale 🙂

    Merci

  21. Bonjour, je souhaite devenir auto entrepereneur pour démarrer une activité d’animation , type manège, faut-il que je rédige une facture a chaque client ? Le choix de l’auto entrepreneur , je le fais car pris de temps l’activité doit commencée dans les jours a venir et un prévisionnel restant un prévisionnel , je ne peux être sur du succès commerciale , ce statut me parait être le plus judicieux , le plus rapide et le moins coûteux pour faire un test d’au moins quelques mois.Merci

  22. la copine de ma femme est en auto entreprise elle a besoin d’un coup de main (en retouche )ma femme peut elle ce mettre en auto entreprise pour être couverte et y a t’il des formation obligatoires a faire merci

  23. Bonjour,
    La statut d’auto-entrepreneur permettra à votre femme de facturer ses prestations. Et non, il n’y a aucune formation obligatoire pour devenir auto-entrepreneur.

  24. Bonjour,
    Etant Mineur 17 ans, première chose, est-ce possible de se déclarer auto-entrepreneur?
    Je Souhaitais creer une micro entreprise de dépannage informatique ect.. Je voulais savoir si c’était possible à mon age et une fois les taxes affectées à chaque facture, combien reste-t-il de % environ de bénéfices pour l’entreprise? Merci.

  25. Bonjour, j’ai comme projet d’ouvrir une boutique de location de robe de soirée haute couture dans ma ville, le statut d’auto entrepreneur me correspond t-il? Je suis novice dans le secteur mais très inspiré, j’ai confiance en mon projet mais je ne sais pas part ou commencer, avait vous des tuyaux? Ou je peut trouve mes fournisseurs? Je peut percevoir des aides financière? Merci

  26. Bonjour, tout dépend du chiffre d’affaires que vous anticipez. Le statut le plus approprié pour vous semble être celui de commerçant.
    Le mieux est d’aller voir votre chambre de commerce qui vous orientera.

  27. Bonjour,
    Afin de pouvoir créer votre auto-entreprise ou une entreprise individuelle, le plus simple entre 16 et 18 ans est d’obtenir le statut juridique de « mineur émancipé » qui vous rend responsable vis à vis des tiers.

  28. Bonjour,

    Je souhaite de venir auto-entrepreneur , travaillant dans la fonction publique je constate que je ne peux liée les deux sauf si je travail à 70% au moins. Pourrais-je avoir une confirmation svp ?
    Je lis beaucoup d’articles concernant la caisse de la RSI qui est obligatoire pour toute personne voulant ouvrir son entreprise sauf pour les agriculteurs dépendant de la sécurité sociale.
    ( la RSI pose bcp de problème selon les différents articles à payer des sommes astronomiques sans aucune explication)

    Il n’y a t-il pas d’autres alternatives que la RSI pour cotiser ?

  29. Bonjour actuellement au chômage j’aimerai me m’être auto entrepreneur et faire de la coiffure et les ongles à domicile j’ai tous les diplômes mais quel nom je dois mettre au niveau du statut coach beauté ?

  30. Bonjour si je comprend bien le statut auto entrepreneur est devenu micro entreprise,et il y a t-il réellement une formation a passer pour la créer car j’entend et lis des avis différents,une semaine obligatoire après c’est trois jour ou même une journée comme je doit faire pour créer une micro entreprise en tant que électricien?et peut ton également prendre des stagiaires ou même un apprenti? merci

  31. Bonjour ,
    Je souhaite devenir auto entrepreneur en tant que vendeuse ambulante sur les marchés , ma fille peut elle venir avec moi le temps que je démarre étant aux chômage elle aussi ?
    Si non, qu’elle statut dois je prendre pour la faire travailler avec moi ?
    Je ne veux pas l’embaucher pour l instant en tant que salarié car je ne vois pas comment je pourrais la rémunérer si je ne vends rien !merci

  32. bonjour, je souhaiterais devenir auto-entrepreneuse pour faire les tatouages au henné. par contre je ne sais pas du tout comment m’y prendre et par quoi commencer.

  33. Bonjour,
    Je fais le père Noël à titre de bénévole depuis quelques années, mais cette année, des collectivités me demandent et je dois fournir une facture… Quelle régime adopter sachant que ca n’arrivera que quelque heures par an ?
    J’avais une auto-entreprise pour une toute autre activité que j’ai arrêté depuis deux ans…

  34. Bonjour,
    diplômé en hypnose, j’aimerais, pour mes débuts travailler au domicile de mes clients. Est-il nécessaire de me déclarer tout de suite ? Comment dois je faire pour me déclarer ? Quel statut dois je choisir ?
    Merci pour vos réponses

  35. Bonjour, désolé je sais que la question a déjà été posée mais vous n’y a repas répondu. Je souhaite devenir auto entrepreneur pour démarrer une activité type manège. Dois je faire une facture à chaque clients? Ca me semble difficile de faire 100 (voir plus) factures par jours… Y a t il d’autre solutions ? Merci d’avance.

  36. bonjour,
    je voudrais savoir si en étant en invalidité et en touchant une pension je continuerais à percevoir les droits?
    Suis-je obliger de mettre mon activité en principale ou puis-je la mettre en secondaire en étant au chômage ?
    Car j’aimerais effectué un mi-temps à côté car ce n’est pas avec mon activité que je vais générer des revenus.
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

  37. Bonjour, je souhaiterais me lancer en tant que micro-entrepreneur dans le domaine du paysagisme ( entretien de jardin, taille, tonte,ect…) mais j’ai entendu dire que je ne pouvais pas car c’est un métier de la branche agricole, qui cotise auprès de la MSA. Pourriez vous me confirmer ces dires et m’indiquer si des solutions existes…? Merci d’avance.

  38. Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si l’on doit faire apparaître les salaires que l’on se verse dans le cahier Achats/Recettes de l’Auto-Entreprise?
    Si oui, où et sous quel forme cela doit apparaître?
    Également, j’aimerais avoir une petite précision:
    le montant des recettes n’est pas forcément égal au Chiffre d’Affaire, doit-on alors faire apparaître le CA dans le cahier de compabilité de l’auto-entrepreneur?
    Merci par avance pour vos réponses.
    Marie

  39. Bonjour,
    Merci pour votre article qui va m’aider dans mes démarches, j’ai un peu l’impression de me lancer dans le vide en me lançant comme auto entrepreneur. Plus je lis d’informations concernant comment devenir auto entrepreneur et plus je me familiarise avec les aspects techniques et fiscales qui sont moins naturels pour moi.
    Bonne journée et merci!
    Catherine

  40. Bonjour,

    Je suis salarié et ce statut m’intéresse étant déjà couverte par la CGSS suis je obligée de cotiser ailleurs (URSSAF, RSI)..?

  41. BONJOUR
    JE VOUDRAIS ETRE AUTO ENTREPRISE JE VENDS DES OBJETS DE .DECO QUE J.ACHETE POUR REVENDRE
    ET DES PRESTATION DE SERVICE . COMMENT M.INSCRIRE EST CE POSSIBLE AVEC LE MEME NUMERO SIRET AUPRES DU RSI
    MERCI

  42. Bonjour, dans le cas d’activité mixte, ventes de biens et vente de services, votre chiffre d’affaires global annuel ne doit pas dépasser le plafond de 82 200 € ET le chiffre d’affaires annuel relatif aux prestations de services ne doit pas dépasser 32 900 €.

  43. Bonjour, je vais devenir coursier à vélo et donc je dois devenir micro-entrepreneur.
    Je voudrai savoir une chose: je suis toujours rattaché au foyer fiscal de mes parents (j’ai 18 ans) et donc cela aura t’il un impact pour mes parents ?
    Si oui est-ce qu’il y a un moyen pour que cela n’agisse en aucun sur leur redevance ou autres et qu’il n’y ai que moi qui devrai reverser les cotisations ?

    Cordialement,
    Antoine.

  44. Bonjour,

    « Le régime d’imposition de la micro-entreprise (régime de droit commun depuis le 1er janvier 2016) est applicable à l’auto-entrepreneur, qui, d’un point de vue fiscal, est un entrepreneur individuel imposé à l’impôt sur le revenu dans la catégorie :

    des bénéfices industriels et commerciaux (micro-BIC) pour une activité commerciale ou artisanale,
    des bénéfices non commerciaux (micro-BNC) pour une activité libérale.
    Le micro-entrepreneur est dispensé d’établir une déclaration professionnelle de bénéfices au titre des BNC ou BIC.

    Il lui suffit de porter dans la déclaration complémentaire de revenu (n°2042-C Pro) le montant annuel du chiffre d’affaires brut (BIC) ou des recettes (BNC), ainsi que les éventuelles plus ou moins-values réalisées ou subies au cours de l’année concernée.

    Il doit indiquer sur sa déclaration de revenus un certain nombre d’éléments dans la partie « Informations générales » : numéro Siret de l’établissement principal, nature du revenu réalisé (BIC ou BNC), régime d’imposition.

    Le bénéfice imposable est déterminé par l’administration fiscale qui applique au chiffre d’affaires déclaré un abattement forfaitaire pour frais professionnels de :

    71 % du CA pour les activités d’achat-revente ou de fourniture de logement
    50 % du CA pour les autres activités relevant des BIC
    34 % du CA pour les BNC
    avec un minimum d’abattement de 305 €.

    Pour déterminer l’impôt sur le revenu dû, le bénéfice forfaitaire ainsi calculé est intégré, avec les autres revenus du foyer fiscal, dans le revenu global imposable au barème progressif par tranches de l’impôt sur le revenu. »

    Si le foyer fiscal est celui de votre famille vos revenus seront intégrés dans ce foyer fiscal.

    Cordialement

  45. Bonjour,
    je souhaite me déclarer auto-entrepreneur en informatique (maintenance, etc…) et électricien car j’ai les qualifications est-ce possible.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *